alimentation : toutes les questions étaient posées en 1964…

En 1964, c’est à dire il y a 51 ans, les questions en terme d’alimentation étaient déjà posées :

  • risques de santé publique à long terme : cancer, cocktails chimiques, fertilité, transmission aux hommes des antibiotiques donnés aux animaux, etc…
  • doute sur les plastiques,
  • indépendance des organes de contrôle, et moyens financiers à leur disposition,
  • problèmes rencontrés pour la réglementation et la régularisation.

on y entend « il serait imprudent de notre part de faire uniquement confiance aux industriels de l’alimentation, heureusement il existe une garantie, une protection, c’est la législation sur les additifs alimentaires… ». en parlant du passé ils disaient « c’était une époque de la fraude à papa. depuis les choses ont beaucoup changé… ».

ne serait il pas temps de commencer à répondre aux questions au lieu de les ressasser ?


Le pain et le vin de l’an 2000 par zoxeacopate